Qu’est-ce-que la Clean Beauty?

 

De plus en plus exigeantes et averties les “beauty addicts” souhaitent désormais consommer des produits cosmétiques plus sains, adaptés à leur type de peaux et surtout contenant le moins d’ingrédients toxiques possibles. Depuis quelques années des marques font le pari de rendre l’univers de la beauté plus transparent, plus propre, en proposant des produits respectueux de la santé et de l’environnement. C’est ce que l’on appelle la “Clean Beauty”. Décryptage… 

La Clean Beauty, une véritable philosophie de vie

Pour commencer, il faut savoir qu’il n’y a pas de réelle définition au terme Clean Beauty (pour beauté propre). Il ne s’agit pas simplement d’un label ou d’une certification, mais bel et bien d’un mode de consommation voire même d’une philosophie de vie. Plus de transparence, plus de bio, plus de cruelty free (produits non testés sur les animaux), plus de recyclage, et plus de démarches en faveur de la préservation de l’environnement, c’est tout cela à la fois la Clean Beauty.  De nombreuses marques qui s’inscrivent aujourd’hui dans cette démarche passent au bio, aux produits naturels et même revoient et allègent leurs formules pour mieux répondre aux besoins de leurs clients. De même, elles se doivent désormais d’être cohérentes dans leur discours et adopter un comportement vertueux et éthique envers l’humain, la planète, les animaux et les océans. C’est ce qu’attendent de plus en plus de consommateurs, qui ne veulent plus se laver avec du sodium lauryl sulfate, mais bel et bien avec des produits naturels. 

Stop aux parabens, sulfates et autres substances indésirables !

Ainsi, les cosmétiques bio et naturels connaissent aujourd’hui un véritable essor, au détriment des grandes marques dîtes conventionnelles. Et pour cause, vous êtes vous déjà demandé ce qui se cache derrière les compositions à rallonge de vos gels douche, maquillages et autres produits cosmétiques? La réponse tient en quelques noms, parfois barbares, qui font partis de la composition de nombreux produits cosmétiques. Parmi eux parabens, silicones, sulfates, phenoxyethanol, benzophénones, sodium lauryl sulfate, sels d’aluminium, parfum de synthèse, et autres produits issus de la pétrochimie, utilisés pour la conservation des produits mais aussi pour les rendre plus soyeux ou exfoliant. Le problème? Ces ingrédients possèdent une toxicité telle, qu’ils peuvent être responsables d’irritations, d’allergies, de perturbations endocriniennes et même de cancers!

Alors, comment reconnaître les composants nocifs ? 

Chaque pays possède sa propre règlementation en la matière. L’Union Européenne compte plus de 1300 substances interdites en comparaison avec les Etats-Unis qui en prohibent seulement une trentaine. Toutefois, certains produits douteux passent entre les mailles du filet. Les consommateurs, de plus en plus, aguerris n’hésitent pas à analyser, voir décortiquer les étiquettes et les compositions notamment grâce à différentes applications telles que Yuka ou encore Inci Beauty, etc..

Les produits qui sont particulièrement à éviter sont : 

  • Les huiles minérales ( paraffinum liquidum, petroleum, petrolatum) à base de pétrole brut, qui obstruent les pores ; 
  • Les colorants artificiels qui rendent la peau plus sensible ;
  • Les silicones ( dimethicone) qui asphyxient la peau ;
  • Le laurylsulfate de sodium qui déshydrate la peau ;
  • Des émulsifiants ( présents dans les sprays, vernis à ongles…) qui peuvent être absorbés par la peau ;
  • Des parabènes et conservateurs controversés capables d’entraîner des cancers du sein et des problèmes de fertilité. 
La Clean Beauty : entre ingrédients “propres” et respect de l’environnement

Très pointilleuses,  les marques de Clean Beauty, en plus de respecter la réglementation européenne, privilégient des formules sans ingrédients controversés, avec une durée de vie limitée. Ces données essentielles permettent d’obtenir des produits non irritants, non allergènes et respectueux de la nature. Ainsi, grâce à des produits plus éthiques, il est désormais possible pour les consommateurs de passer à une routine beauté propre et saine. Il faut pour cela adopter les bons gestes

  • Apprendre à décrypter les étiquettes en analysant la liste INCI ( International Nomenclature for Cosmetic Ingredients).L’exercice est aujourd’hui plus facile grâce à des applications spécialisées ; 
  • Vérifier que plus de 90% des ingrédients sont d’origine naturelle ; 
  • Privilégier les produits sans colorants ni parfums ; 
  • Privilégier les produits ayant une liste d’ingrédients courte
  • Favoriser les produits issus de l’agriculture biologique
  • Choisir des marques favorables au recyclage des emballages ; 
  • Choisir les marques qui ont à coeur la préservation de l’environnement et le respect des animaux (cruelty free et vegan). 

En adoptant ces nouvelles habitudes de consommation, les adeptes de la Clean Beauty se prémunissent ainsi contre le phénomène de “green washing”, une technique marketing qui consiste à communiquer auprès des consommateurs en utilisant des arguments écologiques et en se donnant une image éco-responsbale afin de les tromper sur la nature réelle des substances utilisées. Par exemple, nombreux sont les cosmétiques fleurissant dans les rayons de nos supermarchés. qui n’ont de naturel que l’image mise en avant sur l’emballage. 

La motivation ultime de SlowInParadise.com ?  Vous proposez des marques de Clean Beauty qui s’engagent pour une beauté plus propre, pour une consommation plus consciente où la transparence, l’équité et le respect de l’humain et de son environnement prédominent.

  •  

 

Partager cet article sur les réseaux
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Nos Produits à découvrir :

Newsletter

Recevez les dernières actualités 

Slow

du moment

© 2020 Slow In Paradise. Tous droits réservés

Panier d’achat

0

Aucun produit dans le panier.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Recevez les dernières actualités Slow du moment